Généralités

Pendant votre grossesse, certains examens vous seront proposés pour surveiller le bon déroulement de votre grossesse et la bonne santé de votre bébé.

Une consultation mensuelle est recommandée. Elles peuvent être réalisées par un médecin du CHP, votre médecin traitant ou votre gynécologue, ou une sage-femme libérale. Afin de préparer au mieux votre accouchement les 2 dernières consultations et la consultation d’anesthésie doivent être réalisées au CHP. En fonction de votre situation, des consultations supplémentaires peuvent être nécessaires.

3 échographies de votre enfant vous seront proposées. Elles seront réalisées aux troisième (12SA), cinquième (22SA) et septième mois (32SA) de votre grossesse. Des échographies supplémentaires peuvent être nécessaires en fonction de votre situation et du déroulement de votre grossesse.

Certains prélèvements sanguins sont obligatoires ou conseillés en cours de grossesse. Ceux-ci vous seront exposés au cours de votre suivi.

Un dépistage de la trisomie 21 vous sera proposé par une simple prise de sang. En fonction des résultats et après une consultation d’information, celle-ci pourra être précisée par une amniocentèse (prélèvement de liquide amniotique) ou une biopsie de trophoblaste (prélèvement de placenta) selon le terme de la grossesse.

L'équipe reste à votre disposition pour vous recevoir et vous apporter les renseignements utiles pour une grossesse aussi harmonieuse que possible.

 

Amniocentèse

Vous allez bénéficier d'une amniocentèse. Elle consiste à prélever du liquide amniotique autour de votre bébé.

Il s'agit d'un acte volontaire à votre demande après information médicale. Cet examen permet d’obtenir différentes informations concernant votre fœtus en fonction de l’indication:

  • analyse des chromosomes (caryotype fœtal);
  • bilan infectieux (toxoplasmose, cytomégalovirus...);
  • recherche de pathologies génétiques (mucoviscidose, myopathie...);
  • bilan dans un contexte malformatif.

Chaque cas étant particulier, les informations recherchées par l'analyse du liquide amniotique seront précisées à l'occasion d'une consultation spécialisée.

Le délai de réception des résultats est variable selon l'indication. L'ensemble des informations vous sera transmis par votre médecin référent.

Le prélèvement est réalisé le plus souvent en consultation ambulatoire.

Il n'est pas nécessaire d'être à jeun, ni d'avoir la vessie pleine. Vous devez vous munir de l’ensemble de votre dossier :

  • carte de groupe sanguin;
  • échographies depuis le début de la grossesse;
  • résultats biologiques depuis le début de la grossesse;
  • résultats des marqueurs sériques;
  • carte d'assurée sociale, carte vitale;


La ponction est réalisée sous guidage échographique permanent. Le geste n'est pas plus douloureux qu'une prise de sang.

Après le prélèvement, il est normal de ressentir une légère pesanteur au point de ponction. Celle-ci disparaîtra rapidement. Un temps calme à la maison est conseillé jusqu’au lendemain.

Le risque du prélèvement est avant tout celui de la fausse-couche. Ce risque est estimé entre 0,5% et 1%. Elle peut être provoquée par une fissuration des membranes ou une infection survenant dans les quelques jours qui suivent la ponction. De façon exceptionnelle, la survenue d'une infection peut se généraliser et entraîner une menace vitale pour la mère.

En cas de fièvre, d'écoulement vaginal inhabituel ou de douleurs abdominales, une consultation en urgence après contact téléphonique est nécessaire.

 

Biopsie de trophoblaste

Vous allez bénéficier d'une biopsie de trophoblaste. Elle consiste à prélever un petit échantillon de placenta (villosités choriales).

Il s'agit d'un acte volontaire à votre demande après information médicale.

Cet examen permet d’obtenir différentes informations concernant votre fœtus en fonction de l’indication:

  • analyse des chromosomes (caryotype fœtal);
  • détermination de sexe;
  • recherche de pathologies génétiques (mucoviscidose, myopathie...);
  • activités enzymatiques.

Chaque cas étant particulier, les informations recherchées par la biopsie de trophoblaste seront précisées à l'occasion d'une consultation spécialisée.

Le délai de réception des résultats est variable selon l'indication. L'ensemble des informations vous sera transmis par votre médecin référent.

Le prélèvement est réalisé le plus souvent en consultation ambulatoire.

Il n'est pas nécessaire d'être à jeun, ni d'avoir la vessie pleine. Vous devez vous munir de l’ensemble de votre dossier :

  • carte de groupe sanguin;
  • échographies depuis le début de la grossesse;
  • résultats biologiques depuis le début de la grossesse;
  • résultats des marqueurs sériques;
  • carte d'assurée sociale, carte vitale;

La ponction est réalisée sous guidage échographique permanent. Une anesthésie locale insensibilise le point de ponction. Puis les villosités choriales, obtenues par aspiration, seront immédiatement examinées par le généticien pour apprécier la qualité du prélèvement. Il peut s'avérer nécessaire de répéter le geste pour obtenir davantage de matériel.

Après le prélèvement, il est normal de ressentir une légère pesanteur au point de ponction. Celle-ci disparaîtra rapidement.


Le risque du prélèvement est avant tout celui de la fausse-couche. Ce risque est estimé entre 0,5 et 2 % selon les équipes. Elle peut être provoquée par une fissuration des membranes ou une infection survenant dans les quelques jours qui suivent la ponction. Le geste peut aussi se compliquer d'un hématome sous-chorial. De façon exceptionnelle, la survenue d'une infection peut se généraliser et entraîner une menace vitale pour la mère.

En cas de fièvre, d'écoulement vaginal inhabituel ou de douleurs abdominales, une consultation en urgence après contact téléphonique est nécessaire.

 

tl_files/contenu/vivaltochp/icono medicale/ObstEtrique/Gynecologie/MD000636.jpgEchographies

Au cours de votre grossesse, 3 échographies vous seront proposées: aux troisième (12SA), cinquième (22SA) et septième mois (32SA).

 Qu'est-ce qu'une échographie ?

L'échographie fonctionne comme un radar avec émission et réception d’ultrasons, ensuite transformés par la machine en images visualisées sur un écran.

Comment se passe une échographie ? 

Il n'est pas nécessaire de venir à jeun. Lors de la première échographie et dans certains cas pour les suivantes, il peut être demandé d'avoir la vessie pleine au moment de l'examen.

L'examen est totalement indolore et ne présente pas de risque connu pour la mère ou pour l'enfant. Une sonde est posée sur l'abdomen après application d'un gel pour faciliter l'émission et la réception des ultrasons. Dans certains cas, l'utilisation d'une sonde fine introduite dans le vagin permet de mieux visualiser certaines parties du fœtus ou de ses annexes (placenta, membranes, liquide amniotique).

Que recherche-t-on lors d’une échographie?

L'échographie permet d'obtenir certaines informations essentielles sur le fœtus.

Au premier trimestre, elle permet de confirmer et de dater la grossesse, de préciser le nombre de fœtus et de rechercher certaines malformations éventuelles.

Au deuxième trimestre, elle permet d’évaluer la croissance du fœtus et de rechercher certaines malformations éventuelles.

Au troisième trimestre, elle permet d’évaluer la croissance du fœtus, de rechercher certaines malformations et de préciser les conditions de l’accouchement si besoin.

Malgré les améliorations techniques, l'échographie n'est pas parfaite et il peut se produire qu'une anomalie pourtant bien présente ne soit pas détectée par l'examen. À l'inverse, certains aspects observés à l'échographie peuvent faire évoquer à tort une malformation du fœtus. Si un doute survenait au cours de l'examen, d'autres examens complémentaires (comme une amniocentèse ou des prélèvements de sang par exemple) et des examens de contrôle vous seraient proposés selon la situation.