Le Docteur Kerhousse, ancien chef de clinique à la faculté, ancien assistant des hôpitaux, ancien praticien hospitalier, pratique de façon exclusive la chirurgie du pied et de la cheville. Il est membre de l’association française de chirurgie du pied  (AFCP) et du groupe de recherche en chirurgie mini-invasive du pied (GRECMIP).

 

La pathologie du pied

 

Elle est fréquente et concerne le plus souvent l’avant-pied.

 

Avant-pied

 

- Hallux valgus (« oignon »): déformation du gros orteil.

- Hallux rigidus : arthrose du gros orteil

- Griffes d’orteil : rétraction des petits orteils

- Métatarsalgies : douleur sous la partie avant du pied

- Névrome de Morton : compression d’un nerf à la partie avant du pied

tl_files/contenu/vivaltochp/Sites-de-specialite/Chirurgie du pied et de la cheville/image004.png

Ces pathologies sont traitées, dans la majorité des cas, en utilisant les nouvelles techniques chirurgicales mini-invasives et percutanées évitant les grandes cicatrices. L’hospitalisation est courte, très fréquemment une seule journée (chirurgie ambulatoire).

Arrière-pied

 

- Dégénérescences d’articulations par usure  du cartilage (arthrose) soit primitive c’est à dire sans cause retrouvée, soit secondaire (à une fracture, un rhumatisme comme la polyarthrite rhumatoïde…).

- Malformations comme le pied plat ou le pied creux.

 

La pathologie de la chevilletl_files/contenu/vivaltochp/photos/Pieds et chevilles/80402176.jpg

 

Elle peut faire suite à la pratique sportive, à un traumatisme (fracture, tendinite ou rupture du tendon d’Achille, entorse…), à de l’arthrose ou à des maladies rhumatismales.

La chirurgie pourra utiliser différentes voies d’abord selon le cas de chaque patient : classique « à ciel ouvert », mini-invasives ou arthroscopiques (introduction d’une caméra dans une articulation).